Bonne à tout faire

«L’Insensé» consacre un numéro à l’Afrique

Sophie est une domestique sud-africaine imaginée et mise en scène par la photographe Mary Sibande. En robe mi-victorienne mi-tablier, le personnage monte à cheval, dirige un orchestre ou tricote un pull au blason de Superman. Est-ce à dire que derrière chaque héros se cache une nourrice attentionnée ou une esclave résignée? L’Insensé, très belle revue annuelle dédiée à la photographie, consacre son dernier numéro à l’Afrique. Un continent aux images forcément hétéroclites, des incontournables Malick Sidibé, David Goldblatt ou Pieter Hugo aux prometteurs Daniel Naudé, Leila Alaoui et tant d’autres.

L’Insensé Africa, 156 pages, en vente sur Internet: http://linsense.fr, 20 euros