Un jour, un tweet

Les bons moments de Franck Riester

A Cannes, tout le monde tweete. Même le ministre de la Culture

Jusqu’au 25 mai, le hashtag #Cannes2019 sera l’un des plus utilisés sur Twitter. Chaque jour, parmi les milliers de gazouillis générés par le festival, «Le Temps» en retient un, prétexte à parler de Cannes, de sa Croisette, du cinéma, mais pas seulement.

#Un jour, un tweet

A Cannes, la France est partout. Logique, somme toute. Si ce n’est que le pays qui a vu naître le cinéma est présent bien au-delà des productions indigènes. Sans la France, c’est indéniable, le cinéma d’auteur, qu’il soit européen, africain, latino ou asiatique, serait moins visible encore. Les chiffres sont parlants: depuis 2012, l’Aide aux cinémas du monde a participé au financement de 350 films provenant de quelque 90 pays différents. C’est Jack Lang qui, alors qu’il était ministre de la Culture, a affirmé le premier la nécessité de soutenir les auteurs d’ailleurs.

Cette année, à Cannes, on a beaucoup vu l’actuel ministre de la Culture, Franck Riester‏. Il a notamment décoré Alejandro González Iñárritu, président du jury. Mais il a aussi vu des films, et tweeté pour dire qu’il les avait aimés. Une Fille facile, qui voit Rebecca Zlotowski diriger l’ex-escorte girl Zahia Dehar, est «un très beau moment de cinéma». Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma? «Un film puissant au message universel de tolérance.» Tu mérites un amour, d’Hafsia Herzi? «Un très beau film.»

Critique de «Portrait de la jeune fille en feu»:  Ardente peinture des sentiments amoureux

On doute que le ministre ait apprécié à valeurs égales ces trois longs métrages fort différents. Une chose est sûre, il a une bonne équipe de communication puisqu’il a salué trois réalisatrices. Une façon peut-être, aussi, de s’excuser par la bande d’avoir remercié Alain Delon «d’être cet immense acteur qui fait rayonner le cinéma français», sans avoir pris position sur la polémique qui entoure la remise d’une Palme d’honneur à un comédien qui se demande quand même si gifler une femme est vraiment un geste machiste, et estime que les couples de même sexe ne devraient pas avoir le droit d’adopter.

Publicité