Flâner ces jours devant la cathédrale Saint-Pierre à la nuit tombée, c’est la trouver assiégée. Escaladée par de drôles de bonhommes illuminés, sorte d’Inuits géants qui semblent se cramponner à ses colonnades comme des alpinistes canailles. Créations gonflables en LED et polyester des designers Moetu Batlle et David Passegand, les Anooki – c’est leur petit nom – comptent parmi les œuvres phares de Geneva Lux, le festival de lumières lancé vendredi passé au bout du lac.