BREXIT

Boris Johnson accusé de ne pas négocier sérieusement avec Bruxelles

Amber Rudd, ministre du Travail, a brutalement démissionné en signe de protestation

Beaucoup s’en doutaient, mais la critique est venue cette fois-ci de l’intérieur même du gouvernement. Amber Rudd, la ministre britannique du Travail, a brutalement démissionné samedi soir de son poste – et du Parti conservateur –, accusant Boris Johnson de ne pas être sérieux dans ses négociations avec Bruxelles.

Officiellement pourtant, la stratégie du premier ministre britannique est claire: il veut se préparer au «no deal» afin de faire pression sur Bruxelles, mais son objectif est d’obtenir un accord. Faux, déclare Amber Rudd: «Je n’ai pas vu suffisamment de travail pour obtenir un accord. […] 80 à 90% du temps du gouvernement est consacré au «no deal.»