De nombreuses personnalités, célébrités et stars de la scène se sont déclarées bouleversés jeudi par le décès soudain du roi de la pop Michael Jackson, qu’ils ont salué comme «un très grand» de la musique, préférant oublier les controverses sur sa vie privée.

«Je ne peux plus m’arrêter de pleurer... J’ai toujours admiré Michael Jackson. Le monde a perdu l’un de ses très grands, mais sa musique vivra pour toujours», a écrit la chanteuse Madonna dans un communiqué cité par l’édition en ligne de l’hebdomadaire People.

L’actrice Elizabeth Taylor, proche amie de longue date de la pop star a affirmé être «trop bouleversée» pour publier un communiqué, selon sa porte-parole citée par People.

«Je suis totalement bouleversé par cette nouvelle», a déclaré le producteur et musicien Quincy Jones, qui avait supervisé l’album «Off the Wall» du chanteur en 1979. Sa musique «est jouée dans tous les coins de la planète, et c’est parce qu’il avait tout - talent, grâce et professionnalisme. J’ai perdu mon petit frère aujourd’hui et une part de mon âme s’en est allée avec lui», a-t-il ajouté.

L’acteur Jamie Foxx a appris le décès du musicien, dont l’album «Thriller» reste le plus vendu de tous les temps, alors qu’il était interviewé sur la chaîne NBC. Il a dit espérer que le monde se souviendrait de lui comme d’un «musicien brillant», et non pour le «numéro de cirque» qu’était devenu sa vie.

«Michael Jackson a fait en sorte que la culture accepte une personne de couleur bien avant (le golfeur) Tiger Woods, bien avant (la diva de la télévision) Oprah Winfrey et bien avant (le président) Barack Obama, a affirmé pour sa part le révérend Al Sharpton, militant des droits civiques des Noirs, lors d’une conférence de presse improvisée à Harlem au nord de Manhattan (New York).

«Michael a été à la musique ce qu’ils ont été au sport, à la télévision et à la politique. Et aucune controverse ne pourra effacer cet impact historique», a-t-il ajouté.

«Jamais personne n’est monté si haut pour plonger ensuite si bas. RIP Michael» a écrit pour sa part le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, dans un message sur le site internet Twitter.

Le gouvernement japonais aussi a fait part de sa tristesse.

Chez les fans

Aux Etats-Unis

Des foules se sont rassemblées devant les bâtiments médicaux de l’UCLA dès que la nouvelle de l’hospitalisation du chanteur a été connue.Les cafés de Los Angeles ont passé des tubes de la star en continu toute la nuit. A New York aussi, à Times Square, on s’est rassemblé spontanément pour évoquer Michael Jackson. Des fleurs, des bougies et des ours en peluche ont été déposé par des groupes en pleurs devant la maison de l’Indiana où il a grandi.

En Chine

Les admirateurs chinois de Michael Jackson ont exprimé leur chagrin vendredi sur l’internet, où l’annonce du décès brutal de la star figurait en tête des nouvelles des grands portails et où certains appelaient à une veillée funèbre. Dans les heures suivant l’annonce de sa mort, près de 8 000 commentaires avaient été postés dans les chats du portail Sina.com, débattant des mérites de star de Michael Jackson comme de sa vie personnelle controversée. Le décès de Michael Jackson figurait en tête des nouvelles de Sina.com, qui le qualifiait «de chanteur le plus remarquable de tous les temps», ainsi que de Soho.com, autre portail populaire.