Dans les rues de Porrentruy, dès ce soir et jusqu'à dimanche, la 28e Braderie s'ouvre sur des festivités multiples. Feu d'artifice et autres dégustations de bière. Mais, cette année, certains membres du comité ont eu l'heureuse idée de greffer sur la manifestation populaire un festival de concerts ethniques, intitulé Ethno-Folies. Une bonne occasion pour observer comment, en musique, la fête se vit ailleurs.

Demain samedi dès 15 h 30, le groupe ukrainien Horisvit présente son répertoire de folklore enlevé. Avant que le somptueux ensemble afghan Kaboul, le Burkinabais Daouda Coulibaly et la formation algérienne Gaâda n'interprètent leurs chants traditionnels. Dimanche dès 14 heures, outre le Cubain Juancyto Martinez, grand pourvoyeur de la salsa sous nos latitudes, le Jaipur Kawa Brass Band propose, en tambours et trompettes, ses compositions nourries autant aux séries Z indiennes qu'aux mélopées religieuses.

Festival Ethno-Folies, Porrentruy, du 25 au 27 août.