D'ici à juin, la maison parisienne Buchet-Chastel va faire peau neuve, grâce à son rachat par les Editions Noir sur blanc. Fondées en 1986 à Montricher (VD) par Vera et Jan Michalski et également installées à Paris (3, pl. de l'Odéon) et à Varsovie, les Editions Noir sur blanc ont publié une centaine de titres dans les domaines polonais et russe.

Lowry, Pasolini et Miller

Le désir d'élargir leur production a poussé l'an dernier les Michalski à créer deux nouvelles collections de récits de voyage et de thrillers. Ils ont fait mieux en rachetant Buchet-Chastel à Pierre Zech, en avril 2000. Quelque peu tombée dans l'oubli, la maison du 18, rue de Condé a publié jadis, grâce aux collections dirigées par Maurice Nadeau ou François Erval, quelques grands noms comme Malcolm Lowry (Au-dessous du Volcan), Henry Miller (le cycle de La Crucifixion en rose), Lawrence Durrell (Le Quatuor d'Alexandrie) ou Pasolini (I Ragazzi).

Associé avec Jean Chastel en 1935 à la direction des Editions Corrêa alors en difficulté, l'avocat genevois Edmond Buchet avait en effet réussi à renflouer cette petite entreprise créée en 1929 avec le soutien du critique et mécène Charles Du Bos. Cela grâce à son sens du commerce et à quelques succès comme l'apocryphe Petite Chronique d'Anna Magdalena Bach ou le Prix Goncourt 1937 décerné aux Faux Passeports du Belge Charles Plisnier. En outre, un vif intérêt pour la musique lui avait fait développer une collection musicale qui reste un des points forts de Buchet-Chastel, par ailleurs éditeur de C. G. Jung en français. Aujourd'hui, ce catalogue apparaît hétéroclite et ses repreneurs ont décidé de l'orienter dans trois directions: la littérature française et étrangère (10 à 12 titres par an), les documents (6), la musicologie (3).

Balthus au menu

Quid de leur programme? Après Autres Voix, recueil de textes inédits du dramaturge Harold Pinter, dont l'œuvre est désormais inscrite au répertoire de la Comédie-Française, Buchet-Chastel annonce notamment ce printemps la parution d'entretiens du peintre Balthus, qui seront suivis à l'automne de sa correspondance avec sa première femme Antoinette de Wattewille. C'est aussi à l'automne que la maison rénovée fera sa véritable rentrée littéraire, en publiant trois premiers romans très différents les uns des autres, de façon à indiquer ses nouvelles orientations. Et elle rééditera Les Auteurs de ma vie d'Edmond Buchet-Chastel: dans ce document composé d'extraits de son journal 1935-1969, l'éditeur se demande si, «malgré les soucis, les ennuis et les luttes, il n'a jamais travaillé pour autre chose que pour le plaisir».