A la fin de ses études, Leo David Hyde décroche à l’ONU un stage non rétribué. Le jeune Néo-Zélandais ment en assurant qu’il a les moyens de payer un loyer et débarque sac au dos à Genève. Lorsque vient le soir, il plante sa petite tente au bord du lac. En 2015, la Tribune de Genève consacre sa une au campeur des Nations-Unis et l’affaire fait le tour du monde. Leo David Hyde tire de cette expérience un film, Call Me Intern, co-réalisé avec Nathalie Berger, qui dénonce l’injustice des Millennials, contraints de travailler pour beurre des années durant.

Deux exemples américains complètent l'accusation. Kyle a fait des journées de 12 heures chez Warner Music avant d’être brusquement remercié et Marisa a travaillé bénévolement dans l’équipe de campagne pour l’élection d’Obama où elle a été victime de harcèlement. Ses lettres de réclamation sont restées sans réponses et sa grève de la faim n’a eu aucun effet. Kyle, en revanche, a bénéficié d’un dédommagement financier: la maison de disques a été condamnée à verser un total de 4 millions de dollars de dédommagements à ses employé grugés.

L’Europe compte 5 millions de stagiaires, dont la moitié n’est pas rétribuée. Le stage bénévole remplace de plus en plus le premier échelon professionnel, ce qui permet aux sociétés les plus opulentes d’améliorer leur marge au détriment des classes les plus fragiles. «La flexibilité, c’est le nom de code de la précarité», observe un économiste tandis que d’autres vilipendent la Génération Y, conjuguent haine de la jeunesse et appât du gain: «Ce serait très bien de payer les stages. Moi, j’aimerais que mon chien prépare mon petit déjeuner. Mais ça n’arrivera pas et je ne porte pas plainte...». L’exploitation des jeunes perpétue une injustice de classes, seuls les gosses de riches peuvent survivre, et cultive des réflexes ségrégationnistes, Kyle est l’unique Afro-Américain du label hip-hop où il travaille...

L’histoire de Leo David Hyde et désormais Call Me Intern aident à faire évoluer la situation. Des stagiaires non payés manifestent, les lignes bougent. Mais les 4000 stagiaires employés par l’ONU à Genève et à New York ne sont toujours pas payé. Une résolution interne l’interdit...


FIFDH-19e Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains. Genève 5-14 mars 2021. https://fifdh.org