Cancellara rit jaune et perd son maillot

Cyclisme Chute collective sur le Tour

Fabian Cancellara a pleuré samedi après un prologue raté, rit dimanche en ravissant le maillot jaune par le jeu des bonifications. Lundi, le Bernois avait à nouveau le masque sur le Tour de France: «Spartacus» a été pris dans une grosse chute collective qui a neutralisé la course pendant une dizaine de minutes (un fait de course très rare) avant de céder sa tunique bouton d’or à l’Anglais Christopher Froome.

La troisième étape de ce Tour de France où il se passe tous les jours quelque chose, reliait Anvers à Huy (159 km). Le Plat Pays certes, mais avec une jolie côte pour finir: le mur de Huy, une ascension de 1300 mètres avec une pente moyenne de 9,6% et un secteur à près de 20%! C’est le juge de paix habituel de la Flèche wallonne, ce que n’avait pas manqué de noter l’Espagnol Joaquim Rodriguez. Vainqueur de la classique belge en 2012, deuxième en 2010 et 2011, quatrième en 2015, le puncheur de l’équipe Katusha surgit à point nommé pour s’imposer devant Chris Froome (Sky) et Alexis Vuillermoz (AG2R).

Cancellara abandonne

Par le jeu des bonifications, Froome endosse le maillot jaune de leader avec une seule seconde d’avance sur l’Allemand Tony Martin. Moins anecdotique, le Britannique a pris 11 secondes à Nibali et Quintana et 18 secondes à Contador. Fabian Cancellara, lui, était relégué à 11 minutes.

En début de soirée, le Bernois a préféré abandonner le Tour de France. Des examens ont révélé des fractures au niveau des vertèbres lombaires, «comme au printemps», a-t-il précisé sur Twitter.