Remise de l'éclair de chaleur provoqué par le jury de David Cronenberg l'an dernier après son coup de Palme pour Rosetta, la Croisette se prépare à vivre, du 10 au 21 mai, une édition numéro 53 qui promet autant de frottements. L'organisation du Festival international du film a dévoilé, mardi, la sélection soumise au jury disparate que présidera Luc Besson. Aux côtés du producteur de Taxi 2, Nicole Garcia, Jeremy Irons, Kristin Scott-Thomas, Barbara Sukowa, les réalisateurs Jonathan Demme et Mario Martone, ainsi que, notamment, l'écrivain Patrick Modiano, auront le choix de la Palme parmi 23 longs métrages.

En janvier, durant le Festival de Berlin, on murmurait que trente films français étaient susceptibles d'être sélectionnés. Quatre figurent dans le cercle des élus. A commencer par Les Destinées sentimentales d'Olivier Assayas, coproduction franco-suisse dans laquelle s'est engagée la société lausannoise CAB Productions et qui réunit Isabelle Huppert et Emmanuelle Béart. Les autres chances françaises pour la Palme d'or seront défendues par Esther Kahn d'Arnaud Desplechin, Harry, un ami qui vous veut du bien, deuxième film signé Dominik Moll, et Code inconnu de Michael Haneke. Ce dernier avait secoué Cannes, il y a deux ans, avec Funny Games. Cinéaste autrichien, il a tourné Code inconnu à Paris, avec Juliette Binoche.

D'autres habitués de la Côte d'Azur sont en lice, dont les Britanniques James Ivory avec The Golden Bowl et Ken Loach avec Bread and Roses, ainsi que les Américains Ethan et Joel Coen qui présenteront O Brother, Where Art Thou, comédie hommage aux Voyages de Sullivan de Preston Sturges. Egalement retenus en compétition, Infidèle de la Suédoise Liv Ullman, La Noce du Russe Pavel Loungine, Kippour d'Amos Gitaï, déjà présent l'an dernier, pour Israël, avec Kadosh actuellement visible sur les écrans romands, et Le Tableau noir de l'Iranienne Samira Makhmalbaf.

Vatel du réalisateur britannique Roland Joffé avec Gérard Depardieu fera l'ouverture de la manifestation et Stardom du Canadien Denys Arcand sera projeté lors de la soirée de clôture.

Reste que le festival possède d'ors et déjà deux favoris: le nouveau Lars von Trier, Dancer in the Dark, annoncé comme une comédie musicale réunissant Catherine Deneuve et Björk, et le projet de longue haleine de Nagisa Oshima, Tabou, film de samouraïs avec Takeshi Kitano dans le rôle principal. T. J. avec l'ATS