Cinéma

Cannes 2019: les palmes du «Temps»

La cérémonie de clôture de la 72e édition se déroule ce samedi. Nos envoyés spéciaux sur la Croisette nous livrent leurs récompenses de cœur

C’est samedi soir que s’achève le 72e Festival de Cannes. A qui ira la si convoitée Palme d’or? En attendant que le jury présidé par Alejandro González Iñárritu dévoile son palmarès, voici celui, en toute subjectivité, des critiques du Temps.


Les choix d’Antoine Duplan

Palme d’or: Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma.

Grand Prix: Les Misérables, de Ladj Ly.

Prix de la mise en scène: Parasite, de Bong Joon-ho.

Interprétation masculine: Roschdy Zem dans Roubaix, une lumière, d’Arnaud Desplechin.

Interprétation féminine: Adèle Haenel et Noémie Merlant dans Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma.

Prix du scénario: Little Joe, de Jessica Hausner.

Prix du jury: Atlantique, de Mati Diop.


Les choix de Stéphane Gobbo

Palme d’or: Douleur et gloire, de Pedro Almodóvar.

Grand Prix: It Must Be Heaven, d'Elia Suleiman.

Prix de la mise en scène: Parasite, de Bong Joon-ho.

Interprétation masculine: Pierfrancesco Favino dans Le Traître, de Marco Bellocchio.

Interprétation féminine: Adèle Haenel et Noémie Merlant dans Portrait de la jeune fille en feu, de Céline Sciamma.

Prix du scénario: Les Misérables, de Ladj Ly.

Prix du jury: Une Vie cachée, de Terrence Malick.

Publicité