Scènes

A Carouge, Shakespeare campe et rit sous la lune

Vivats et bravos ont accueilli, mardi, cette mise en scène joyeuse du «Songe d’une nuit d’été». Comme à son habitude, le metteur en scène Dan Jemmett trouve la veine populaire du grand Will

Un van recouvert de lierre, des sacs de couchage colorés et des mélodies sucrées pour faire danser les amoureux. Dan Jemmett connaît si bien son Shakespeare qu’il peut se permettre de le transporter en tous lieux. Sur la plage, pour Shake, un remake de La nuit des rois, en 2000, au début de sa carrière. Dans un Biergarten pour La comédie des erreurs, pièce frénétique dans laquelle David Alaya s’illustrait déjà en jouant seul les frères jumeaux. Et, ces jours, dans une clairière façon camping pour Le songe d’une nuit d’été rebaptisé Je suis invisible!. Cette féerie qui voit des couples se faire et se défaire à un rythme d’enfer a ravi le public de La Cuisine, salle provisoire du Théâtre de Carouge pendant les travaux. Au terme de la première, mardi, les pieds martelaient les gradins. De fait, les cinq acteurs qui jouent les quinze personnages de la comédie sont tous affolants de brio et raviront sans doute pareillement les spectateurs du Théâtre du Jorat, à Mézières, dans la foulée.

Le songe d’une nuit d’été, du plus dramatique au plus farceur. Au Théâtre du Loup, Natacha Koutchoumov achève à peine une version sombre de la pièce que la drôlerie reprend ses droits au Théâtre de Carouge. Les textes classiques ont ce pouvoir: être une formidable matière à projections et, moyennant le talent, résister à tous les traitements. Alors que la codirectrice de la Comédie de Genève a porté son attention sur le quatuor des jeunes amoureux pour une réflexion hitchcockienne sur la confusion entre l’acteur et son personnage, Dan Jemmett n’évacue aucun protagoniste de la pièce et raconte cette histoire compliquée – elle diffuse son philtre d’amour sur quatre niveaux! – avec une incroyable fluidité. C’est que le metteur en scène anglais, qui est passé par la marionnette, sait prendre des libertés.