Le casque qui pourrait tout chambouler

Il y a un corps dans la rue, au bord du trottoir, et l’enquête commence. Ce jour-là, il pleut. Le spectateur entend la pluie, il la voit tomber presque sur lui-même s’il lève la tête. Ensuite, changement de décor, la morgue, le travail du médecin légiste: on tourne autour du mystérieux corps… Dans un graphisme plaisant, à la manière d’une bande dessinée noire, c’est le début d’IDNA, un projet du studio genevois Apelab. Développé en particulier pour l’Oculus Rift, cette lunette de réalité virtuelle à laquelle certains prédisent un avenir fracassant – à commencer par Mark Zuckerberg, Facebook ayant acheté en juin la compagnie qui la produit pour 2 milliards de dollars. L’Oculus Rift sera le gadget roi de Tous Ecrans, qui propose plusieurs démonstrations d’histoires en immersion utilisant le casque, notamment une balade dans le cerveau humain, un simulateur de vol zurichois qui devrait faire de son utilisateur un quasi-oiseau.