Il fallait rendre justice à un mouvement qui vaut bien mieux que sa caricature – crêtes colorées, bières tièdes et réflexion bas du front. Docteur en philosophie, musicienne et enseignante, Catherine Guesde s’y est collée en coordonnant Penser avec le punk, un ouvrage qui vient rappeler ses valeurs politiques et sociales. Bien loin d’un «analphabétisme culturel» parfois revendiqué comme une provocation.