Le chat regarde un poisson rouge dans son bocal; au-dessus de la tête du matou matois, il y a une arête de poisson dans une bulle. C’est le premier dessin que Catherine Meurisse a fait, quand elle avait 3 ou 4 ans. Il augure précocement d’un grand talent, ainsi que d’un sens affûté de l’humour. L’œuvre est malheureusement perdue, «mais mes parents peuvent attester que ce truc a existé», se marre Catherine Meurisse.