La chanteuse Cesaria Evora, connue sous le nom de la «diva aux pieds nus», est morte, samedi 17 décembre, à l’âge de 70 ans. L’information, d’abord diffusée par des médias portugais, a été confirmée par le ministre capverdien de la culture, Mario Lucio .

La chanteuse internationalement célèbre est décédée dans son île natale de Sao Vicente, près de trois mois après avoir décidé d’abandonner la scène, car elle était très affaiblie. Elle souffrait depuis longtemps de problèmes de santé et avait subi ces dernières années plusieurs interventions chirurgicales, dont une opération à coeur ouvert, en mai 2010.

«Je n’ai pas de force, pas d’énergie. Je veux que vous disiez à mes fans: excusez-moi, mais maintenant, je dois me reposer. Je regrette infiniment de devoir m’absenter pour cause de maladie, j’aurais voulu donner encore du plaisir à ceux qui m’ont suivie depuis si longtemps», avait-elle déclaré au quotidien français «Le Monde» lors de l’annonce de son retrait de la scène, le 23 septembre.

Suggestion évoquée

Le grand public avait découvert cette ancienne chanteuse des bars de Mindello, capitale de l’île de Sao Vicente, en 1992, grâce à la parution cette année-là de son troisième album, «Miss Perfumado», et de deux concerts triomphaux au Théâtre de la Ville à Paris.

Le succès, tardif pour une chanteuse alors déjà âgée de 50 ans, ne s’était depuis jamais démenti, se propageant à travers la planète. Elle avait fêté dans son île ses 70 ans, dans la simplicité le 27 août.