Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Yves Lecoq et deux des marionnettes des Guignols en 2009.
© STEPHANE DE SAKUTIN/AFP PHOTO

Télévision

La chaîne Canal + annonce l’arrêt définitif des Guignols

Le journal télévisé humoristique, en perte d'audience, était l'une des émissions phare de la chaîne depuis son lancement en août 1988

Les Guignols disparaîtront de la grille de Canal + à la rentrée, a indiqué la chaîne vendredi, confirmant une information du site Les Jours.

L’émission de marionnettes, qui parodiait un journal télévisé et détaillait l’actualité avec un humour souvent corrosif, avait vu son audience dégringoler depuis 2015 avec un changement d’équipe, un passage temporaire en crypté et un ton plus politiquement correct.

«On s’en doutait»

Cette menace planait sur l’émission depuis l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête de Canal + en 2015, ce dernier leur reprochant un «abus de dérision». L’émission n’avait dû sa survie qu’à une forte mobilisation du public.

«On s’en doutait, il y avait des bruits, des démissions», a indiqué à l’AFP Yves Lecoq, l’un des imitateurs historiques de l’émission. «J’ai des rendez-vous la semaine prochaine pour des enregistrements des Guignols. J’attends que l’on me dise ce qui va se passer», a-t-il ajouté, précisant qu’il n’avait pas été informé par la chaîne.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

Un soir à la rédaction du Temps. La salle de réunion est transformée en labo photo géant éclairé de rouge. Au milieu de la pièce, l'artiste Yann Marussich, rendu photosensible. Sur son corps nu se développent des titres du «Temps». 60 spectateurs assistent à l'expérience qui dure 45 minutes.

Le performeur Yann Marussich se fait imprimer Le Temps sur le corps

n/a
© Arnaud Mathier/Le Temps