Avant tout, bon anniversaire Diego! Né le 29 décembre 1979 à Mexico City, la seule vedette notable de Nicotina pouvait difficilement échapper à cette rubrique… Dans le rôle d'un hacker surdoué doublé d'un puceau romantique et voyeur, il déclenche une folle nuit en ville qui lorgne du côté de Tarantino. Si le film n'a rien de très mémorable (lire ci-contre), on s'en souviendra au moins pour avoir imposé définitivement ce sympathique comédien déjà aperçu cette année dans Open Range de Kevin Costner et Le Terminal de Steven Spielberg.

A peine Gael Garcia Bernal (La Mauvaise éducation, Carnets de route) lancé qu'un nouveau jeune acteur mexicain pointe déjà le bout de son nez? Eh oui, mais pas tout à fait par hasard: Diego est en effet le meilleur ami de Gael, et tous deux ont déjà triomphé ensemble en 1992 dans la série TV El abuelo y yo et surtout en 2001 dans Y tu mama también d'Alfonso Cuaron (où Diego était Tenoch, le garçon de bonne famille).

Fils du décorateur Alejandro Luna et de la peintre Fiona Alexander, Diego Luna a été plongé très jeune dans le monde du spectacle, substitut d'une mère tuée dans un accident de voiture alors qu'il n'avait que deux ans. Acteur de théâtre, de cinéma et de télévision dès l'âge de 10 ans, il apparaît dans des productions américaines dès 2000, dans Before Night Falls de Julian Schnabel puis dans Frida de Julie Taymor. Pour l'instant, il joue encore les jeunes innocents, mais à en croire ses fans, il y aurait en lui de la graine de sex symbol. A défaut d'avoir pu le vérifier dans Dirty Dancing 2: Havana Nights, remisé au placard par Buena Vista, on attendra confirmation de son charme fou dans Criminal, remake du succès argentin Neuf reines produit par Soderbergh et Clooney, ou dans Goal! de Danny Cannon, où il incarnera le rêve de réussite de tout jeune footballeur.