Hier soir, deux cents ballons rouges se sont envolés du cœur de Lausanne. Accrochées à leurs ficelles, une centaine d’images réalisées par les photographes de l’agence Strates. Certaines, sans doute, se sont déjà échouées dans un jardin ou un feuillage, sur un toit ou le Léman. D’autres, peut-être, ­volent encore.

Et celle-ci? Il était une fois cinq petits chaperons roses qui visitaient un zoo de Tokyo…