Disparu de l’histoire de la musique et des salles de concert, Joseph Bologne de Saint-George (1745-1799), dit «chevalier de Saint-George», avait pourtant tous les attributs pour passer l’épreuve des siècles: violoniste prodigieux, infatigable bretteur, compositeur favori de Marie-Antoinette, il était même pressenti pour la direction de la prestigieuse Académie royale de musique de Versailles. Mais une cabale l’empêche finalement d’obtenir le poste, pour une seule et simple raison: la couleur de sa peau. Renaud Capuçon, directeur artistique de l’Orchestre de chambre de Lausanne (OCL), évoque ce musicien surprenant surnommé le «Mozart noir».