Recueil

Chez Pascal Vandenberghe, l'appétit vient en lisant

Pascal Vandenberghe, patron des librairies Payot, partage ses chroniques et ses lectures «cannibales»

Il est mal vu de s’introduire chez les gens sans y être invité. Il est mal vu aussi, lorsqu’on est invité, de s’attarder trop longuement devant une bibliothèque. Il faut passer à table, échanger des propos, dîner. Bref, les occasions sont rares de se retrouver devant des collections de livres personnelles qui sont pourtant de formidables miroirs de leur propriétaire, qui racontent leurs voyages intellectuels, leurs marottes, leurs enthousiasmes et ouvrent au curieux de nouveaux horizons.

Voilà pourquoi les livres de lecteurs sont toujours bienvenus. Le dernier parvenu sur mon bureau est celui de Pascal Vandenberghe, un homme qui fait lire puisqu’il est le patron des librairies Payot, bien connues en Suisse romande.

Sans effraction, ses chroniques – parues jadis dans Antipresse, le média de Slobodan Despot – permettent de se promener à loisir dans la bibliothèque de Pascal Vandenberghe en suivant le guide, très didactique, du propriétaire de ces ouvrages.

Amis communs

Non seulement les livres défilent – Erasme, Saint-Simon, Bernanos, Thomas Moore, Barbey d’Aurevilly, Tristram Shandy, Italo Calvino, Julio Cortazar, Tolstoï, Lermontov, Robert van Gulik, Danilo Kis et bien d’autres – mais en plus le maître des lieux nous permet de nous attarder, d’empoigner les ouvrages et de les feuilleter, en multipliant les citations.

C’est l’occasion de croiser des amis communs, de s’incliner devant quelques augustes autorités, de retrouver des classiques, de constater qu’il y a là très peu d’auteures et peu de contemporains mais beaucoup d’essais, de rencontrer aussi de nouveaux livres comme ce Voyage d’hiver de Jaume Cabré ou les romans d’Erich Maria Remarque. En libraire avisé, l’auteur partage ses bonnes adresses et chaque texte se termine par les références des livres chroniqués et cités. «L’appétit – littéraire – vient en lisant», comme le souligne le «cannibale lecteur».


Chroniques

Pascal Vandenberghe
«Cannibale lecteur, chroniques littéraires et perles de cultures»
Favre, 350 p.

Publicité