Zappropos

Chimie des histoires

Alerte chimique! Et financière d’abord: malgré les efforts du bon docteur Berset, le prix des médicaments est toujours très élevé en Suisse, comparé aux pays voisins, jusqu’à 600% parfois. TTC a enquêté. Heureusement, le penicillium roqueforti est plus abordable, ce champignon des fromages persillés comme le gorgonzola. Mais attention, il y a tout de même danger, prévient A Bon Entendeur (RTS Un, lundi 10 et mardi 11, 20h10). Davantage, semble-t-il, qu’avec ce fluide universel si injustement méprisé qu’est l’urine. Car on peut en imaginer les usages les plus nobles en agronomie, en médecine ou en recherche sur les énergies renouvelables (Arte, vendredi 14, 22h25). Et chacun en produit un camion-citerne au cours d’une vie, peut-être à base de boissons au cola, dont les produits génériques gagnent en puissance contre les traditionnels Coca ou Pepsi. C’est une guerre commerciale de bulles elles aussi très chimiques (France 5, dimanche 16, 20h40). Comme les armes jetées à la mer par les Alliés à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, dans des fûts qui se corrodent avec les années qui passent. D’où une sérieuse menace pour les écosystèmes. Un doc dit «captivant». (RTS Deux, dimanche 16, 21h05).

–––

Transition toute trouvée pour les sujets historiques sans lesquels une semaine télévisuelle n’en serait pas une. Il y a 96 ans était signé l’armistice du 11 novembre, mettant fin aux hostilités de 14-18. L’anniversaire prend une autre dimension cette année. De quoi justifier une très riche journée spéciale sur la Deux et la trop méconnue Histoire, qui se clora par le documentaire Le Bruit et la Fureur . Pour montrer à quel point les portes de la boucherie, une fois ouvertes, le sont restées quatre ans durant, dans le consentement général (mardi 11; France 2, dès 10h; Histoire, dès 17h). L’autre anniversaire, ces temps-ci, c’est celui de la chute du mur de Berlin, né en 1961 et mort en 1989. Là encore, des docs à la pelle, toujours passionnants (Planète +, lundi 10, 20h45). Que l’on peut escorter de sujets plus légers: avant le déplacement de François Hollande dans le Pacifique, l’histoire tumultueuse des présidents de la République avec l’outre-mer depuis 1958 (France Ô, dimanche 16, 20h45) ; et la splendeur occitane passée de la ville d’Aigues-Mortes, à l’embouchure du Petit-Rhône. Elle a vu le jour au XIIIe, sous saint Louis (Planète +, jeudi 13, 22h35).

–––

Des stars en veux-tu? En voilà. A commencer par William Masters et Victoria Johnson dans la série Masters of Sex . Mais oui, on parle bien de ce couple qui a procédé aux premières expérimentations pratiques sur la sexualité humaine. «En cadre clinique, avec un érotisme proche de zéro, mais avec l’obsession des données.» Des «data», dirait-on soixante ans après (RTS Un, lundi 10, 23h30). Dans le domaine musical, enfin, on jettera un œil curieux sur ce beau septet à l’affiche de nos écrans, dans trois émissions différentes: Johnny, Mitchell, Dutronc, les grands Brel, Brassens et Ferré, ainsi qu’Henri Salvador et sa voix de miel, son rire, son rire! Pas un de trop, non (France 3, lundi 10, dès 20h45; TV5Monde FBS, samedi 15, 21h).