Luo Tianyi est une petite demoiselle de 15 ans, avec des cheveux argentés et de grands yeux verts. En Chine, elle est une véritable superstar. Elle s’est produite sur scène avec le pianiste classique Lang Lang et donne régulièrement des concerts dans des stades devant des milliers de spectateurs. Sur Sina Weibo, le Twitter chinois, elle a plus de 5 millions de followers. Seulement, Luo Tianyi n’est pas un être en chair et en os. Elle est composée de pixels. Elle n’existe que sur la Toile ou sous la forme d’un hologramme dans le monde réel.

«Les premières stars virtuelles ont vu le jour au Japon dans les années 1990, mais le phénomène n’a vraiment décollé qu’à partir de 2007, avec la mise sur le marché par Yamaha d’un synthétiseur vocal assorti d’une star virtuelle appelée Hatsune Miku», note Rafal Zaborowski, un expert de la culture numérique au King’s College de Londres.