Le chorégraphe Jérôme Bel travaille dans son lit, le veinard! C’est l’un des avantages, dit-il, d’une décision qu’il a prise: l’artiste français, 58 ans, a renoncé aux déplacements, aux voyages en avion en particulier, pour lui et ses interprètes, histoire de ne pas contribuer davantage à la détérioration de la biosphère. Pour sa nouvelle création, Jérôme Bel, il a écrit une «auto-bio-choréo-graphie», sa vie telle qu’elle se joue en filigrane de ses spectacles depuis 1994.