En descendant l’avenue de Mon-Repos, on pourrait presque passer devant l’entrée du club sans s’en apercevoir. Derrière une façade pourtant bleu électrique, on pénètre dans une grande cave en pierre de molasse, ancienne cave à vin de la maison Villamont située juste au-dessus, et dont les vignes couraient au XVIIIe jusqu’au bord du lac. Menacée de destruction dans les années 1980, la bâtisse a finalement vu ses défenseurs gagner, et Chorus s’est lové dans cette cave, devenant le centre névralgique du jazz en Suisse romande.