Christian Lecomte, collaborateur du Temps et écrivain, remporte le 12e Prix Roman des Romands pour Cellule dormante, paru aux Editions Favre. Ce prix, lancé en 2009, est décerné par des élèves du secondaire II (collégiens, élèves d’écoles professionnelles…) de toute la Suisse. Le quatrième roman de Christian Lecomte suit le parcours de Nissam, un jeune de la banlieue parisienne, de son endoctrinement terroriste à la reconquête de soi. Un récit haletant qui entraîne le lecteur de Paris à Alger, de Genève au Périgord. Et surtout, une langue, celle de Nissam, narrateur en perdition qui, petit à petit, trouve les mots pour dire «Je». Le prix du Roman des Romands est assorti d’un montant de 15 000 francs, remis par la Fondation Francis et Marie-France Minkoff.

Lire aussi: Dans la tête d’un terroriste


Christian Lecomte, «Cellule dormante», Favre, 190 p.