Cinéma

Le cinéaste genevois Claude Goretta est mort

Le réalisateur, figure du «Nouveau cinéma suisse» dans les années 1970, est décédé mercredi à 89 ans a annoncé sa famille

Le cinéaste suisse Claude Goretta est décédé mercredi après-midi à Genève dans sa 90e année, a annoncé jeudi sa famille. C'était un proche d'Alain Tanner et de Michel Soutter

Lire aussi: Le regard empathique de Claude Goretta

Le Genevois, né en 1929 d’un père secondo italien et d’une mère allemande, le cinéaste était aussi réalisateur à la télévision, producteur et scénariste. Il a tourné près de quarante films. Il était l'auteur de Pas si méchant que ça (1974), avec Gérard Depardieu et Marlène Jobert, La Dentellière (1976), avec Isabelle Huppert, La Provinciale(1981), avec Nathalie Baye, ou encore Si le Soleil ne revenait pas (1987), une adaptation de Ramuz.

Claude Goretta était malade depuis plusieurs années. «Il s'est éteint mercredi après-midi à son domicile genevois entouré de sa famille», a dit Lucas Goretta, joint par téléphone.

Fondateur de Groupe 5

Claude Goretta a commencé sa carrière comme réalisateur à la télévision, après avoir travaillé aux archives du British Film Institute, à Londres, avec son ami Alain Tanner. Dès 1958, il réalise pour la Télévision suisse romande (TSR) des documentaires et reportages pour l'émission de «Continents sans visa».

Il tourne aussi des courts-métrages de fiction écrits avec le Genevois Michel Soutter. En 1968, il fonde la maison de production Groupe 5 avec Alain Tanner, Jean-Louis Roy, Michel Soutter, Yves Yersin et Jean-Jacques Lagrange. Leurs oeuvres engagées ont contribué à l'essor du cinéma suisse.

Lire également: Groupe 5 et après

A l'international, Claude Goretta a notamment été distingué au Festival de Cannes. Il a reçu le Prix du Jury pour L'Invitation (1973).

Publicité