Ma Vie de Courgette, ou l’histoire d’une petite marionnette en silicone et mousse de latex qui a fait ses débuts au Festival de Cannes au printemps 2016, avant de se retrouver une année plus tard sur la scène des Césars, des Golden Globes et des Oscars. Deuxième long métrage d’animation de l’histoire du cinéma suisse après Max & Co (Sam et Fred Guillaume, 2008), le film de Claude Barras a dès sa première mondiale sur la Croisette connu un accueil fabuleux.