Film de la semaine

Histoire d'un couple confronté aux doutes qui accompagnent l'arrivée d'un enfant, le deuxième film du Belge Benoît Mariage (Les Convoyeurs attendent) est le plus beau de la semaine. Le plus fragile aussi.

Les autres sorties

Derrière la sortie martiale d'A vos Marques, prêts, Charlie! (15 salles en Suisse romande), celle pathétique comme sa star (Anjelina Jolie) du thriller Destins violés (8 salles) et celle bruyante comme son actrice principale (Mathilde Seigner) de Mariages (6 salles), une poignée de petits films se glissent sur un ou deux écrans. Certains méritent qu'on les chérisse, tel Lost in La Mancha, l'incroyable documentaire sur le tournage inachevé du Don Quichotte de l'ex Monty Python Terry Gilliam. Certains valent un peu de curiosité, tels Wild Side, La Grande Séduction ou L'Ame en jeu. Tandis que certains semblent d'emblée condamnés, à l'image du dernier film du Suisse Michel Rodde, Je suis ton père.