Les comédies de guerre ne sont pas légion dans l'histoire hollywoodienne. Il faut bien évidemment citer Le Dictateur de Charlie Chaplin en 1939, Miracle au village (Morgan's Creek) de Preston Sturges en 1944, l'incontournable M.A.S.H. de Robert Altman en 1970 ou encore Les Bleus (Stripes) d'Ivan Reitman en 1980 avec Bill Murray. Sans oublier le très bête mais très drôle Hot Shots! de Jim Abrahams. Mais au contraire de ce dernier, qui parodiait les films de héros comme Top Gun, Tonnerre sous les tropiques se moque plus de l'industrie hollywoodienne que de la guerre elle-même.

C'est d'ailleurs sur le tournage de L'Empire du soleil, de Steven Spielberg, en 1988, que Ben Stiller, alors jeune acteur, a eu l'idée d'un scénario qui se moquerait des stars de cinéma lorsque celles-ci doivent camper des héros de guerre. Vingt ans après, cette idée débouche sur l'histoire de quatre vedettes de Hollywood censées jouer dans une grosse production sur la guerre du Vietnam. Il y a là Tugg Speedman (Ben Stiller), star déchue du film d'action, Kirk Lazarus (excellent Robert Downey Jr.), comédien aux multiples oscars issu de l'Actors Studio, Jeff Portnoy (Jack Black, égal à lui-même), comique raté, et Chino (Brandon Jackson), un rappeur international qui se prend pour Al Pacino. Quatre ego surdimensionnés qui vont faire capoter le film et exploser littéralement son budget. Le réalisateur décide alors de les lâcher en pleine jungle pour un résultat plus authentique...

Ben Stiller est aujourd'hui incontournable dans le paysage humoristique américain, au même titre qu'un Adam Sandler ou un Jerry Seinfeld à la télévision. Avec sa bande de copains, les «Frat Pack» (Will Ferrell, Owen Wilson, Vince Vaughn, etc.), l'acteur et réalisateur new-yorkais nourrit un humour résolument trash et cru, à prendre comme il se doit au premier degré. Une réelle insolence salvatrice qui se fiche de tout, et surtout du politiquement correct. Ici tout y passe: Hollywood, les Afro-Américains, les handicapés mentaux, les prêtres, l'homosexualité, les vétérans. Rien n'échappe à l'impertinence de Ben Stiller, impertinence qui rejaillit d'ailleurs sur ses acteurs, dont Robert Downey Jr, jubilatoire, au top de sa forme.

La forme de promotion qui entoure Tonnerre sous les tropiques n'est pas étrangère à l'engouement des fans. Fausses bandes annonces (que l'on retrouve en début de film et qui valent à elles seules le déplacement), faux sites internet des héros du film dans le film, vidéos comiques balancées sur YouTube, depuis plusieurs mois déjà, Ben Stiller alimente le Net. Sans oublier les anti-Tom Cruise (présent au casting) ou les associations de handicapés qui, criant au scandale, ne font qu'accentuer sa publicité.

Tonnerre sous les tropiques (Tropic Thunder), de Ben Stiller (USA, 2008), avec Ben Stiller, Robert Downey Jr., Jack Black, Brandon Jackson, Steve Coogan, Nick Nolte, Matthew McConaughey, Tom Cruise, Jay Baruchel, Amy Stiller. 1h47.