Après son Ours d'Or pour son 4e long métrage Gegen die Wand/Head-On (2004), le cinéaste allemand d'origine turque Fatih Akin s'est offert la liberté d'un documentaire sur Istanbul et ses musiques. Une heureuse initiative, tant il échappe aux limites habituelles du genre «documentaire musical».

Avec le rocker Alexander Hacke (Einstürzende Neubauten) pour guide, Akin brosse un tableau large, des groupes underground du jour à la variété la plus traditionnelle. Surtout, on a l'impression d'y gagner une compréhension de ce qui rend cette ville entre Europe et Asie si unique.

Crossing the Bridge - The Sound of Istanbul, documentaire de Fatih Akin (Allemagne-Turquie 2005).