Il manquait encore un festival de cinéma dans la région pour tromper l'ennui pendant qu'une poignée de privilégiés courent les avant-premières à Cannes. Le voici. Troisième du nom, le Festival cultures et cinémas des 5 continents a vu le jour dans le Pays de Gex avant de prendre timidement pied sur territoire suisse, à la faveur de quelques collaborations (CinéVersoix et CinéMAD à Genève). L'essentiel se déroule cependant toujours au Cinéma Voltaire de Ferney, une adresse à découvrir si ce n'est pas encore fait.

Le concept de la manifestation est aussi généreux que son intitulé, ses moyens nettement plus modestes: contre l'uniformisation de l'offre aux mains des «majors» américaines et françaises, il s'agit de promouvoir la diversité du cinéma, à travers une vingtaine de films projetés en version originale. A Versoix et Genève, on se contentera de reprises, dont le formidable Jindabyne de l'Australien Ray Lawrence. A Ferney par contre, l'accès à une distribution française beaucoup plus vaste ouvre d'autres horizons.

Repêchages

On pourra ainsi découvrir plusieurs inédits remarqués dans les meilleurs festivals: Cartouches gauloises de Mehdi Charef (souvenirs d'enfance durant la guerre d'Algérie), Le Ciel de Suely de Karim Aïnouz (l'affirmation de soi d'une jeune mère dans le Nordeste brésilien), Half Nelson de Ryan Fleck (la dérive d'un prof marqué par la contre-culture américaine), John John/Foster Child de Brillante Mendoza (drame de l'adoption aux Philippines) ou Garage de Lenny Abrahamson (chronique affectueuse d'un «loser» irlandais). D'autres séances se verront suivies de discussions, comme ce soir (20h15) le remarquable «film de banlieue» Regarde-moi, projeté en présence de sa réalisatrice Audrey Estrougo.

3e Festival cultures & cinémas des cinq continents. Jusqu'au 18 mai. Ferney-Voltaire, Gex et Versoix. Rens. http://www.c-et-c.asso.cc-pays-de-gex.fr/Festival08/Festival08.htm