Série

«City on a Hill», Boston noir

Alliance entre un procureur qui veut casser la corruption et un douteux flic du FBI: la nouvelle série couvée par Tom Fontana («Oz»), avec Kevin Beacon, plonge dans les bas-fonds de la cité du Massachusetts en 1992

C’est presque un genre en soi, le polar de Boston. La cité a priori austère, creuset des temps coloniaux comme de l’indépendance avec une certaine Tea Party, bastion des exilés irlandais, un peu encanaillée au nord avec, à Cambridge, les campus du MIT et de l’Université Harvard, génère un nombre élevé de fictions sombres. Pour rappeler son passé parfois graveleux, à l’automne passé est paru Les Brûlures de la ville, qui fait suite aux Morsures du froid (chez 10/18): que ce soit en plein hiver ou sous une accablante canicule, les écrivains Thomas O’Malley et Douglas Graham Purdy retracent les années 1950 de la ville, au cœur de rivalités sur fond de liens avec l’IRA.

Le romancier Dennis Lehane a fait beaucoup pour sa ville, même en la noircissant, au fil de nombreux polars. Il a aussi piloté une anthologie, Boston noir. Et inspiré Mystic River, de Clint Eastwood, avec Sean Penn, Tim Robbins et Kevin Bacon.