C’est une vibration qui vient de loin. Elle évoque les clameurs d’airain sur les berges du fleuve Scamandre, un thrène paléolithique, un muezzin dans les sables du temps… Ces sortilèges émanent de la guitare baryton fretless de Stéphane Blok, un synthétiseur acoustique, un instrument puissant dont le spectre harmonique est susceptible d’induire chez l’auditeur un état de transe.