Chanson

Clarika

La Fille, tu sais

(Universal 013 338-2)

«J'attendrai pas cent ans», proclamait en 1993 le premier album de Clarika. Huit ans et un album plus tard (Ça s'peut pas, 1997), l'espiègle rouquine navigue toujours entre deux eaux. Ni icône ni starlette, elle cultive de petites saynètes curieuses et attachantes en sautillant du caustique au dramatique. Des jeux solitaires qu'elle prête aux garçons dans les vestiaires aux losers qui coulent leur vie en douce, des jaloux aux rouleurs de mécaniques, Clarika joue avec brio sur les mots (les maux), sur fond d'electronica naïve, de pop maligne ou de mambo déjanté. Délicieusement vachard.