Classique. Camille Saint-Saëns. Hélène - Nuit persane. (Melba/Musiktraum)

On savait Guillaume Tourniaire à l'affût des musiques injustement oubliées, on savait le remarquable essor de sa carrière de chef. Mais on s'étonnera de le voir partir pour Melbourne enregistrer cette première discographique. C'est que cet opéra en un acte a été composé en 1903 pour la célèbre cantatrice australienne Nellie Melba. On y entend Hélène lutter contre sa passion pour Pâris, puis y céder avec extase, au gré d'une écriture sensuelle et raffinée. Une belle découverte! Nuit persane valait tout autant le voyage: l'orientalisme y est discrètement efficace. Les voix ne sont pas toutes inoubliables, mais la qualité chorale et instrumentale est magnifique.