Jean-Philippe Rameau

Suites extraites des opéras «Naïs» & «Zoroastre»

Orchestra of the Eighteenth Century, Frans Brüggen (dir.)

(Glossa GCD 921106/Musicora)

Il n'y a rien de plus beau qu'un orchestre baroque éclatant en dissonances épicées pour donner une saveur presque exotique à la musique. Rameau fuyait l'ennui. Et c'est pour surprendre l'auditeur qu'il a introduit – pour la première fois en France – deux clarinettes dans son opéra Zoroastre. On peut regretter l'absence des voix. Mais l'orchestre de Brüggen est si expressif qu'on devine la psychologie des personnages, et jusqu'au climat des situations théâtrales.