Louis Couperin, oncle du fameux François, laisse de sublimes pièces de clavecin. Jovanka Marville, élève de feu Christiane Jaccottet, enseignante au Conservatoire de Lausanne, illustre ses affinités avec ce langage. Elle joue sur un très bel instrument historique (clavecin Louis Denis de 1658) qu'a fait restaurer François Badoud. Elle se montre particulièrement éloquente dans les Pièces en fa («Prélude» non mesuré, «Allemande grave»...) et en do (la «Passacaille»!). On reste sur le souvenir d'un Gustav Leonhardt plus impérial et sanguin dans certaines pièces écrites en ré («Prélude», «Chaconne» finale), mais ce disque, très bien enregistré, abonde en trésors.