Comédie madrigalesque: les personnages sont incarnés non par des solistes, mais par des voix traitées en polyphonie. Avec des couleurs et un rebond rythmique qui confèrent sève et truculence aux figures de la commedia dell'arte et charme doux-amer aux jeunes amoureux. Vecchi voulait faire tenir le jeu théâtral dans sa seule musique. Ce spectacle ne le trahit pourtant pas. Sur un petit tréteau, les masques recréent avec verve Pantalon, le Docteur et autres Francatrippa, tandis que sur le côté les cinq chanteurs leur donnent vie musicale.