Collectif dirigé par Marc Fumaroli

Identité littéraire de l'Europe

PUF, coll. Perspectives

littéraires, 224 p.

Fruit d'un colloque tenu à la Sorbonne en 2000, ce volume rassemble des contributions sur les fondements littéraires de la culture européenne, envisagée, selon Jacqueline de Romilly, comme héritière d'un modèle gréco-latin à portée universelle. Ces contributions balisent l'héritage littéraire européen et son patrimoine, dans la foulée de l'œuvre fondatrice de Curtius, La Littérature européenne et le Moyen Age latin (1948): ainsi, un panorama du roman comme genre européen par excellence (Karl-Heinz Stierle), une défense de la «poésie de la présence» comme enjeu occidental majeur (Yves Bonnefoy), une typologie de notre conscience littéraire (Léa Ritter Santini) et enfin un retour aux sources médiévales de la poésie européenne (Michel Zink). Ces études ne cachent pas un but politique, formulé par Marc Fumaroli, qui vise à donner sa «légitimité profonde» à l'Europe non pas à travers l'économie, mais bien par les Lettres. Dans ce ciel des idées, on cherchera en vain une véritable géopolitique des modèles littéraires: de bien des accents d'Europe spirituelle qui y résonnent émanent un élitisme et un entre-soi assez peu folichon.