Le fil directeur de l’exposition, conçue en hommage à l’alliance entre Genève et les organisations internationales qu’elle abrite, «c’est le rapprochement», explique Victoria Dzodziev, l’une des commissaires de Divers Egales Unis, à voir au Musée Rath. «Le rapprochement entre les êtres humains, au-delà des clivages entre les nations, les sexes et les générations», précise-t-elle. D’où le titre, aux allures de devise et qui fédère le masculin et le féminin, imaginé par Tatiana Valovaya, directrice générale de l’Office des Nations unies à Genève (ONUG) et commissaire honoraire. Parallèlement à la présentation, exceptionnelle, des œuvres du Palais des Nations au sein de la cité, le projet est largement centré sur les femmes – d’hier et d’aujourd’hui, venues de Genève ou d’ailleurs.