Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le président de Christie's, Jussi Pylkkanen, chapeaute la vente finale de l'«Odalisque couchée aux magnolias» de Matisse, pour 71,5 millions de dollars, le 8 mai dernier.
© Julie Jacobson/AP Photo

Art

La collection Peggy et David Rockefeller auréolée du titre de «vente du siècle»

Les 1500 lots de Peggy et David Rockefeller se sont vendus, chez Christie's, du 8 au 10 mai à New York, 832,5 millions de dollars. Ces résultats font de cette collection privée la plus chère de toute l’histoire des enchères publiques

C’est un record historique pour une collection privée mise en vente aux enchères publiques. Les 1500 lots de la collection Peggy et David Rockefeller, qui ont tous trouvé preneurs, ont généré un produit total de 832,5 millions de dollars (834 millions de francs) à l’issue des trois journées de vente au Rockefeller Center à New York, du 8 au 10 mai, et des dix journées de vente en ligne. Le précédent record de 373,5 millions d’euros (441 millions de francs), obtenu en 2009 par la collection Yves Saint Laurent et Pierre Berger, est pulvérisé. François Pinault, le propriétaire de Christie’s depuis 1998, présent dans la salle lors des ventes du soir, était aux anges.

La Fillette à la corbeille fleurie de Pablo Picasso, le lot vedette de la collection de David Rockefeller, mort en 2017, à l’âge de 101 ans, et de son épouse Peggy, disparue en 1996, est partie à 115 millions de dollars, dans la fourchette haute de son estimation. Spectaculaire retour sur investissement pour ce tableau qui a été acquis 1 million de dollars, il y a cinquante ans, par David Rockefeller.

Cette toile de la période bleue, peinte en 1905 à Montmartre, se hisse à la seconde place des plus hautes enchères obtenues par des œuvres du maître catalan, derrière Les femmes d’Alger (Version O) qui s’était vendu 179,3 millions de dollars en 2015. La Fillette à la corbeille fleurie aurait été acquis par David Nahmad, le célèbre marchand d’art qui posséderait quelque 300 Picasso, la plupart entreposés dans les Ports francs de Genève.

Une pluie de records

De multiples records ont été réalisés lors de ces ventes-fleuves. Nymphéas en fleur (1914-1917), qui s'est envolé à 84,6 millions de dollars probablement en direction du continent asiatique, devient le tableau de Claude Monet le plus cher du monde en dollars.

Odalisque couchée aux magnolias, peint en 1923 par Matisse, est parti à 80,7 millions de dollars, surclassant le précédent record mondial attribué jusque-là à Les coucous, tapis bleu et rose de la collection Yves Saint Laurent et Pierre Berger (35,9 millions de dollars en 2009).

D’autres records mondiaux ont été établis pour des œuvres d’Eugène Delacroix (9,8 millions de dollars pour Tigre jouant avec une tortue), de Camille Corot (9 millions de dollars pour Venise, vue du quai des Esclavons), d’Armand Seguin (7,7 millions de dollars pour Les délices de la vie), d’Odilon Redon (4 millions de dollars pour Fleurs) et d’Edouard Vuillard (3,8 millions de dollars pour Place Vintimille).

Boutons de manchettes

Bons résultats également pour la peinture américaine qui a généré, le 9 mai au soir, un produit total de 107 millions de dollars. The Rivals de Diego Rivera, parti à 9,7 millions de dollars, devient l’œuvre latino-américaine vendue aux enchères publiques la plus chère au monde, détrônant ainsi Frida Kahlo.

Le mobilier européen a obtenu, lui, 8 millions de dollars de recettes alors que les ventes en ligne se clôturaient sur un résultat de 4 millions de dollars. Un amateur est allé jusqu’à débourser, sur le Net, 17 000 dollars pour une paire de boutons de manchettes. L’histoire ne dit pas si cette étonnante envolée est liée à la fascination exercée par cette illustre famille sur un fibulanomiste (collectionneur de boutons) ou par la dimension caritative de la vente, dont le produit sera entièrement reversé à de bonnes causes.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo culture

Comment faire peur au cinéma?

Du «Voyage sur la Lune» à «La nonne» en passant par le «Projet blair witch»: comment le film d'épouvante est-il né et comment ses codes ont-ils évolué au fil du temps? Décryptage en images

Comment faire peur au cinéma?

n/a