Le charme du far° de Nyon? Se rendre dans des lieux insolites pour visionner des spectacles exigeants. L’année dernière, le Français Laurent Pichaud, qui travaille cette édition encore sur le jumelage, a transporté les spectateurs à la frontière franco-suisse, côté Divonne, tout en évoquant en chemin l’arbitraire de cette limite décidée par les humains.