Les concerts à ne pas manquer

Grands chefs. James Levine est naturellement attendu dans Les Nuits d’été de Berlioz (avec Joyce DiDonato) et «La Grande» de Schubert. Gianandrea Noseda, Valery Gergiev, Manfred Honeck, Zubin Mehta (dans la 2e Symphonie de Mahler) et Charles Dutoit se succéderont par la suite à la tête du Verbier Festival Orchestra.

Les nouveaux venus. András Schiff joue l’étincelant 3e Concerto pour piano de Bartók aux côtés de son compatriote Gábor Takács-Nagy et donne un récital. La diva Angela Gheorghiu, elle, prépare un bouquet de mélodies, accompagnée par le jeune guitariste grec Milos Karadaglic. Ton Koopman défend le Requiem de Mozart. Et puis Truls Mork interprète le Concerto pour violoncelle de Schumann avec Paul McCreesh.

Opéra. Gianandrea Noseda dirige des extraits de Luisa Miller, à la tête d’un plateau de rêve! Charles Dutoit s’offre Le Château de Barbe-Bleue de Bartók avec Ildikó Komlósi et Matthias Goerne.

Voix. Le grand Matthias Goerne accompagné par le nonagénaire Menahem Pressler? On y court! La jeune soprano Pretty Yende a été ovationnée l’été dernier. Deuxième récital cette année.

Piano. Daniil Trifonov aborde avec son maître Sergei Babayan les Suites Nos 1 et 2 de Rachmaninov. Retour de Grigory Sokolov, puis récitals de Khatia Buniatishvili, Jan Lisiecki et Denis Matsuev.

Musique de chambre. Le jeune violoncelliste français Edgar Moreau, 21 ans, fait beaucoup parler de lui. On ne manquera pas le Quatuor Artemis, le Quatuor Pavel Haas, ou encore le trio formé d’Ilya Gringolts, de Truls Mork et de Daniil Trifonov.

Verbier Festival & Academy, du 17 juillet au 2 août, www.verbierfestival.com