Le parti des Verts appuiera la candidature de Karin Keller-Sutter (SG/PLR). Le chef de groupe Balthasar Glättli (ZH/Verts) a justifié cette décision en soulignant l’importance de représenter les femmes au Conseil fédéral, tout en rappelant que la Saint-Galloise était fondamentalement «une candidate libérale» dont il ne s’attend pas à ce qu’elle soutienne une politique écologiste. Toutefois, il lui reconnaît des compétences indiscutables et déplore le fait que le PLR n’ait pas été capable de proposer un ticket uniquement féminin.

Balthasar Glättli a par ailleurs annoncé que le ticket PDC proposait des candidates valables et que les Verts ne se prononceront ni pour l’une, ni pour l’autre. Cependant, il n’a pas caché que certains de ses collègues allaient préférer Viola Amherd à son adversaire uranaise, mais que Heidi Z’graggen avait néanmoins défendu une position proche de celle des Verts à propos du deuxième tube du Gotthard.