■ Bruxelles accueille la Suisse

Avec quelque 70.000 visiteurs chaque année, la Foire du livre de Bruxelles compte parmi les grandes manifestations francophones. Or, si la Suisse devait être l’invitée d’honneur de 2021, les conditions sanitaires contraignent à une adaptation. L’invitation n’est pas annulée, mais simplement repoussée à 2022. En revanche, des événements auront lieu toute cette année, pour amorcer cette présence.

Si les bâtiments de Tour&Taxis ne brilleront pas de rouge et de blanc, cette approche de festival, prévue du 6 au 16 mai permettra aux éditeurs de présenter un avant-goût de toute leur diversité éditoriale. C’est également un échange de bons procédés, alors que la Belgique avait été mise à l’honneur du Salon du livre de Genève, en 2019, avec une belle réussite.

«Le marché belge francophone, qui présente plusieurs similitudes avec celui de la Suisse romande, constitue un débouché important de lecteurs potentiels pour nos éditeurs», indique l’association LivreSuisse. Il s’agit en effet du deuxième marché d’export de la production suisse de livres. Et promis, personne ne parlera de chocolat.


■ Ecce Umberto Eco

Au terme de trois années de négociations, avec les ayants droit de l’auteur, l’Italie a fini par trouver un accord. La famille Eco a vendu une partie de la bibliothèque d’Umberto Eco – soit 30 000 ouvrages. Le ministère de la Culture devient ainsi promoteur de cette collection, à travers deux établissements.

Le premier volet concerne la Bibliotheca semiologica Curosa, lunatica, magica et pneumatica,soit 1200 ouvrages anciens, qui seront confiés à la Bibliothèque nationale de Milan. L’autre ira rejoindre les documents de l’université de Bologne, où Umberto Eco fut enseignant durant plusieurs années.

«L’État garantira sa conservation, sa mise en valeur et son utilisation pour les étudiants et les universitaires. Un comité scientifique composé de cinq membres, dont deux nommés par les héritiers de Eco et deux autres par le MiBACT [ministère pour les Biens et Activités culturels, NDLR] sera chargé d’établir les modalités de conservation», indique le ministère dans un communiqué. Avec la perspective de garantir un accès numérique à l’ensemble des oeuvres pour les chercheurs.


■ 2 millions de livres à portée de clic

La plateforme Internet Archive opère un travail de fourmi et de titan, en procédant à la numérisation de livres. Avec un pallier récemment franchi de 2,1 millions de titres disponibles. Pour autant, les éditeurs américains ne voient pas l’entreprise d’un bon oeil : une partie des oeuvres digitalisées demeure protégée par le copyright, et un procès interviendra pour définir si l’usage est, ou non, pleinement légal.

A ce titre, le site vient de diffusion une vidéo expliquant, par le menu, comment les ouvrages sont numérisés. Un appareil somme toute assez simple, en dépit de son apparent complexité, associé à un logiciel qui transforme les photos en fichier texte. À expérimenter lors des longues soirées d’hiver.

■ Des contraventions poétiques

En dehors de la période de Noël, il n’est pas d’automobilistes qui apprécient les bûches. Et pourtant, les bibliothèques municipales de Genève, ni vraiment tournées vers la cuisine ni vers les amendes, ont décidé d’en distribuer à l’envi. Avec l’opération «Pare-brise en rimes», initiée ce 6 février, les établissements proposent de coller sur les voitures de vraies-fausses contraventions.

Or, plutôt que de réclamer de l’argent aux propriétaires de voitures mal garés, ces amendes offrent en réalité un court texte poétique, une citation tirée d’une grande (ou petite) oeuvre… en somme, de partager un peu de littérature avec humour.

Pour participer, il suffir de se rendre sur cette page, afin de remplir et personnaliser sa bûche. Notons, à toutes fins utiles, que la bibliothèque municipale des Eaux-Vives est pour l’instant fermée, depuis le 1er février, pour travaux.


Nicolas Gary est directeur du site Actualitté


Les deux précédentes chroniques de Planète Livres

2020, année de la bande dessinée

Des femmes de lettres oubliées remises à l’honneur