«Il faut permettre à l'auditeur de se faufiler dans la fabrique des œuvres contemporaines», clame Damien Pousset, directeur de Contrechamps. L'adage est précieux, nécessaire, même s'il a déjà été entendu maintes fois. Après tout, c'est l'art en marche, rien de moins, qui s'offre aux oreilles du public, concerts après concerts.

Journées Webern

L'ensemble genevois s'est donc dessiné une nouvelle saison 2008-2009 tout en balises, articulée autour de quatre monographies de compositeurs. Baptisée «Chants rituels», la programmation explore les dimensions sacramentelles qui n'ont cessé de sous-tendre la création musicale d'aujourd'hui et d'hier.

A l'image d'Anton Webern, apôtre majeur du sérialisme, dont on célébrera en novembre les 125 ans de la naissance. Huit jours de manifestations, en collaboration avec l'OSR, l'OCG, le Grand Théâtre, la Société de lecture et le Conservatoire, permettront de mieux cerner l'obsession permanente du disciple de Schönberg pour l'ordonnance et la minutie du matériau sonore.

Autre célébration, un mois plus tard, celle du 100e anniversaire du mythique Elliott Carter, en collaboration avec les Swiss Chamber Concerts, avant le portrait de Klaus Huber, début 2009. L'occasion de découvrir ce compositeur habité par l'exil, qui puise son inspiration tant chez Mozart (le quintette à cordes Ecce homines) que dans les chants du poète palestinien Mahmoud Darwich (Die Seele muss vom Reittier steigen...) Plus lumineuse, la dernière monographie rendra hommage au monde très graphique et coloré du Genevois Michael Jarrell (avril 2009).

Volonté pédagogique

Les nouvelles générations de créateurs apparaîtront aussi en filigrane, avec quelques représentants de l'avant-garde actuelle, le Russe Dimitri Kourliandski, l'Israélien Saed Haddad, ou encore le Suisse Xavier Dayer. Quant au jeune public, il sera plus que jamais au centre des préoccupations, grâce à un concert «Créateurs en herbe» (23 mai 09), en collaboration avec les Ecoles de musique genevoise, et la reconduite des concerts pédagogiques «Une heure, une œuvre» (10 novembre 08, 9 février 09).

Côté collaboration hors abonnement, Contrechamps investira notamment le Musée Rath de Genève, pour un programme Stravinski-Bartók-de Falla (10 mai 2009) et consacrera deux «Contretemps» à Klaus Huber (18 janvier 09) et Michael Jarrell (19 avril 09), en collaboration avec Espace 2. Enfin, rendez-vous au Victoria Hall le 19 octobre prochain, à l'ouverture de la saison, pour un Concert du dimanche exceptionnel: le magnifique ténor Christophe Prégardien interprétera le Winterreise de Schubert dans une «composition interprétée» de Hans Zender.