Drôle de climat à Contrechamps. Mathieu Poncet présentait mardi aux abonnés de l’ensemble genevois une saison 2012-2013 joliment tressée, tissant des liens entre les compositeurs d’hier (Schönberg, Webern, Berio, Ligeti, Déserts de Varèse) et d’aujourd’hui (Dusapin, Kurtág, D’Adamo, Luis Naón…). Malgré la qualité de la programmation, il a annoncé également qu’il quitterait Contrechamps à la fin de l’année.

Démission? Crise? Pas du tout. Mathieu Poncet est «sous contrat temporaire» depuis fin 2008 à l’Ensemble Contrechamps, rappelle Jean-Marie Bergère, président du comité de l’association Contrechamps. Le flûtiste et pédagogue est venu suppléer au départ de Damien Pousset poussé à la sortie en 2008. Il a joué le rôle de directeur ad interim, élaborant la programmation, organisant les concerts à Genève et à l’étranger, partant à la recherche de fonds – un travail énorme! Mathieu Poncet savait que son mandat provisoire (renouvelé en juin 2010 lors d’une assemblée générale) arrivait à échéance à la fin de l’année. A cette même assemblée générale, l’association se fixait pour objectif de lancer une mise au concours du poste de «directeur artistique» en 2012 – avec une entrée en fonction au 1er janvier 2013. Voyant l’échéance arriver, Mathieu Poncet a demandé que son contrat soit prolongé pour «épouser et accompagner» sa saison 2012-2013 jusqu’à son terme. Cette demande lui a été refusée – ce qu’il prend pour un désaveu, alors qu’il a fait un «très bon travail», souligne Jean-Marie Bergère.

Restructuration de fond

L’ensemble genevois vit une restructuration. Les postes ont été redéfinis, car «chacun faisait un peu de tout», admet Jean-Marie Bergère. A la tête: une structure bicéphale formée du futur «directeur artistique» et d’une «administratrice générale». Frédérique Bouchet, directrice administrative du Courrier, commencera au 1er juin. Michael Wendeberg a été nommé «directeur musical» de l’Ensemble Contrechamps l’an dernier.

Le profil du nouveau directeur? «On attend une personne dynamique, qui innove, qui ait du répondant, qui noue des contacts, qui fasse sortir Contrechamps de Genève», dit Jean-Marie Bergère. Or le franc fort est un terrible frein pour organiser des sorties à l’étranger. Parmi les victoires de Mathieu Poncet, l’Ensemble Contrechamps a obtenu de se produire cet été à Salzbourg dans le Scardanelli-Zyklus de Holliger dirigé par le compositeur.

Saison 2012/2013, rens. www.contrechamps.ch