Parfois, même sur scène on peine à se faire entendre. Mais les réseaux sociaux sont des porte-voix. Le 3 février, ils ont sévi. Stupeur. C’est une vidéo anonyme qui se répand comme une traînée de poudre. Elle vise Yoann Bourgeois, la figure la plus charismatique du nouveau cirque français. Si elle ne l’accuse pas directement de plagiat, elle laisse planer l’ombre du doute en affichant l’abondance des emprunts qu’il a effectués auprès de ses pairs. Le Temps a pris le soin de recueillir le témoignage de chacun d’entre eux.

lusagedesoeuvres from byehwmoh on Vimeo.