livres

Conversation entre amis ou les mots assassins

Le premier roman de Sally Rooney consacre l’entrée réussie de la culture numérique en littérature

En Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, le succès des deux premiers romans de Sally Rooney a fait de l’Irlandaise de 28 ans un phénomène éditorial. Sa façon de capter les mots, les silences et les contradictions de la génération des millennials a fait dire à un critique d’outre-Manche qu’elle était la «Salinger de Snapchat».

Et puis, début août, voilà qu’un critique littéraire du Tages-Anzeiger décrit Sally Rooney, dans un article voulu comme élogieux, comme une «biche apeurée aux lèvres sensuelles». Tollé mondial contre cette marque d’un machisme auquel les femmes sont encore trop souvent confrontées dans les médias. C’est peu dire, donc, que la traduction française de Conversations entre amis, a été précédée par un grand battage.